Hauwa Ibrahim

Hauwa Ibrahim est une avocate nigériane des droits de l'Homme, lauréate du prix Sakharov en 2005. En 1999, avant de démarrer sa carrière d’avocate, elle fut procureure au Ministère de la Justice de l’état de Bauchi. Elle est l'une des rares femmes avocates à se battre pour la défense des droits de l'Homme et contre le fondamentalisme religieux dans son pays. Durant sa carrière, elle a défendu de nombreux accusés menacés de peine de mort et notamment en application de la charia comme des femmes accusées d’adultère et passibles de lapidation. 


Elle est également une fervente défenseur de l'éducation, qui permet de donner une voix aux femmes et de sortir les personnes de situations de grande précarité. Elle est consultante auprès de nombreuses organisations non gouvernementales et de défense des droits de l'Homme. Hauwa a été professeure invitée à l’école de théologie de l’Université d’Harvard, membre de l’Université Yale, boursière Radcliffe et membre du programme des droits de l’Homme et du programme d’études juridiques islamiques de l’Université d’Harvard. Elle est actuellement professeure invitée à l'Université de Rome en Italie. Elle est aussi présidente de l'Institut de la paix. Hauwa est l'auteur d'un livre à succès : La pratique de la loi de la charia : sept stratégies pour atteindre la justice dans les tribunaux de la charia.