Site débloqué

Safenewsroom.org

Fondé par Taha Siddiqui, journaliste pakistanais forcé à l’exil après une tentative d’enlèvement en janvier 2018, safenewsrooms.org est une plate-forme digitale dont le but est de lutter contre la censure qui frappe les médias d’Asie du Sud - “SAFE” fait référence à la nécessité de pouvoir produire de l’information indépendante en toute sécurité, mais c’est aussi l’acronyme de South Asians for Freedom of Expression. Establishment militaire et services secrets au Pakistan, milieux nationalistes hindous en Inde, extrémistes islamistes au Bangladesh… Dans tout le sous-continent, des groupes violents menacent, enlèvent ou tuent des reporters parce qu’ils osent aborder des sujets jugés “interdits”. Safenewsrooms.org se veut un espace de liberté où les journalistes peuvent déposer leurs enquêtes, témoigner des intimidations dont ils sont victimes, dénoncer les cas de censure dont ils font l’objet… Quelques semaines après son lancement en mai 2018, le site a été censuré par les autorités pakistanaises sans justifications. Le site a été nominé pour le Prix de l’Indépendance RSF de 2018.