États-Unis

États-Unis

Une violence sans précédent contre les journalistes


Consultez le U.S. Press Freedom Tracker

La liberté de la presse poursuit son déclin aux Etats-Unis, où les attaques verbales du président Donald Trump, mais aussi de citoyens envers les médias se font de plus en plus virulentes. En juin dernier, elles sont devenues physiques lorsqu’un homme a ouvert le feu sur la rédaction du journal Capital Gazette, dans le Maryland, tuant quatre journalistes et un autre employé. Depuis ce drame, Donald Trump a continué de fustiger la presse comme étant « l’ennemie du peuple américain », accusant les journalistes de propager de fausses informations lorsqu’elles sont critiques à son égard. Preuve d’un environnement d’une hostilité sans précédent, des rédactions ainsi que certains professionnels de l'information ont dû mettre en place des mesures de sécurité accrues. Au moins un correspondant de la Maison-Blanche a été contraint d’engager des agents de sécurité privés après avoir été la cible de menaces de mort. Les rédactions à travers le pays ont quant à elles reçu de multiples menaces à la bombe, voire des colis potentiellement dangereux. L’administration Trump a tenté, à plusieurs reprises, de restreindre l’accès de journalistes à des événements d’intérêt public. Elle a par ailleurs laissé passer des délais records entre deux conférences de presse, et a privé le reporter de CNN Jim Accosta de son accréditation à la Maison-Blanche (avant que celle-ci ne lui soit restituée sur décision de justice). L’administration Trump n’a par ailleurs jamais tenu publiquement l’Arabie saoudite responsable du meurtre de l’éditorialiste du Washington Post, Jamal Khashoggi, sauvagement assassiné à l’ambassade de ce pays en Turquie en octobre.
Consultez le U.S. Press Freedom Tracker.


48
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

-3

45 en 2018

Score global

+1,96

23,73 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre